26/07/2017

Obésité et inflammation des tissus adipeux mammaires

Des preuves croissantes indiquent que l'adiposité est associée au risque de cancer du sein et affecte négativement la récidive et la survie du cancer du sein, un rôle paracrine du tissu adipeux mammaire étant très probable dans ce processus.

redu-.jpg

 

Particularité des adipocytes mammaires

 

Contrairement à d'autres dépôts de graisse, l'apparition d'un état sub-inflammatoire des tissus adipeux mammaires défini par les adipocytes mourants entourés de macrophages formant des structures en forme de couronne chez les sujets en surpoids et obèses reste uniquement partiellement décrite. Dans une population générale de patientes atteintes de cancer du sein subissant principalement une chirurgie conservatrice du sein, nous avons trouvé une association positive entre la composition corporelle du patient, la taille des adipocytes mammaires et la présence de structures de type couronne dans un tissu adipeux mammaire près de la tumeur. Les taux d'obésité (IMC: 25,0-29,9 kg / m2) et obèses (IMC ≥ 30,0 kg / m2) ont un rapport de cotes 6 fois plus élevé des structures de type couronne, par rapport aux patientes ayant un poids normal. L'augmentation relativement faible de la taille des adipocytes dans les structures postérieures à la couronne positif par rapport aux patients négatifs suggère que l'inflammation du tissu adipeux mammaire pourrait se produire tôt au cours de l'hypertrophie mammaire.

 

En outre, les résultats soulignent que l'indice de masse corporelle est un prédicteur adéquat de la présence de structures de type couronne dans le tissu adipeux mammaire chez les femmes ménopausées. Toutefois, chez les femmes préménopausées, le pourcentage de graisse du tronc peut être plus prédictif. Par ailleurs, il est suggéré que l'inflammation des tissus adipeux mammaires est plus susceptible de se produire chez des patientes présentant une obésité viscérale.

 

Autres rapports

 

Enfin, la présence de structures en forme de couronne a été associée positivement à des marqueurs systémiques tels que le taux de lipoprotéines de haute densité et le taux de cholestérol élevé, la protéine C réactive et l'hémoglobine glyquée (HbA1c) glyquée. Ces résultats convaincants démontrent que l'adiposité excessive, même chez les patientes en surpoids, est associée à une inflammation des tissus adipeux mammaires. Une condition qui pourrait contribuer au développement et à la progression du cancer du sein.

15:01 Publié dans santé | Lien permanent | Commentaires (0)

21/07/2017

Augmentation mammaire : agrandir la poitrine par implants

poitrine21.jpg

 

Les critères de beauté ont beaucoup évolué avec le temps. Avoir une belle poitrine reste le critère qui ne perd jamais son poids en termes d’évaluation de la beauté féminine. Auparavant, les femmes qui souffraient d’avoir les seins trop petits ou tout simplement non conformes à leurs attentes utilisaient des soutiens rembourrés pour améliorer l’aspect de leurs décolletés. Aujourd’hui, nombreuses sont les femmes qui ont cessé de faire appel à cette solution non durable et non efficace aussi. Ces femmes préfèrent consulter un chirurgien esthétique et traiter ce défaut physique une fois pour toute.

Augmenter les seins à l’aide d’une plastie mammaire

L’augmentation mammaire permet d’augmenter les seins d’une manière surprenante. Technique ? insérer sous ou devant le muscle pectoral du sein un implant mammaire en silicone. La présence de ce corps étranger au niveau de la poitrine n’induit aucun risque sur la santé. En effet, les implants en silicone sont utilisés dans de nombreuses chirurgies réparatrices. Ils s’adaptent très bien à l’intérieur de l’organisme humain et c’est bien l’avantage qui a encouragé les spécialistes en chirurgie plastique de la poitrine à développer leurs méthodes et leurs techniques. D’ailleurs, ils se sont mis d’accord sur la pratique de l’une de ces incisions afin d’insérer la prothèse mammaire :

Une incision sous le bras (augmentation mammaire par voie axillaire), une incision autour l’aréole (incision péri-aréolaire) ou une incision au niveau du sillon mammaire (incision infra-mammaire). Les cicatrices sont effectivement discrètes puisqu’il s’agit d’une opération esthétique de la poitrine.

Avantages d’une addition mammaire par implants

L’addition mammaire par implant est une chirurgie esthétique très avantageuse : les seins augmentent de volume tout en gardant un aspect naturel même à la palpation, la poitrine est rajeunie ce qui permet d’avoir un très joli décolleté, le résultat est durable. La patiente retrouve sa confiance en elle et peut aussi bénéficier d’une vie sexuelle épanouie.

Ce sont bien les avantages d’une augmentation mammaire qui se pratique désormais partout dans le monde : aux Etats-Unis, au Brésil, en France, en Belgique, en Suisse, en Afrique du sud…Mais, savez-vous qu’une chirurgie esthétique des seins en Tunisie offre un autre avantage très important ? LE PRIX. 

Pourquoi faire son augmentation mammaire en Tunisie ?

Certaines femmes très préoccupées par leur beauté physique, décident de vivre avec une poitrine qu’elles trouvent de taille très insuffisante et ce, parce qu’elles n’ont pas les moyens pour faire une chirurgie mammaire. C’est bien la cause qui les décourage. Celles qui insistent à trouver une bonne opportunité à saisir pensent à faire un séjour médical à l’étranger et bien sûr elles cherchent une bonne clinique esthétique Tunisienne puisque la Tunisie est classée parmi les meilleures destinations privilégiées par les touristes médicaux. Les plus chanceuses tombent sur notre offre Prix chirurgie mammaire Tunisie. Pourquoi sont-elles chanceuses ?

 

Une augmentation mammaire en Tunisie qu’elle soit par implants anatomiques ou par implants ronds ne coûte pas cher surtout si on compare le tarif avec celui qu’on propose dans d’autres pays. Le traitement esthétique se fait à la perfection :

-         Un chirurgien esthétique qualifié et d’une grande compétence fait l’opération qui se déroule dans une clinique esthétique ultra-moderne.

-         Le tarif qu’on propose inclut tous les services prodigués lors d’un séjour médical en Tunisie même le transport et l’hébergement dans un hôtel 5*….

 

18/07/2017

La difficulté de la question de l’obésité chez les personnes âgées

A un certain âge, le corps devient plus fragile et donc plus exigent, de ce fait, le nombre de personnes obèses augmente dès l’âge de 65 ans, mais, au-delà de 80 ans, cette proportion diminue.

La question reste de savoir si l’obésité chez la personne âgée augmente-t-elle le risque de mortalité.

Les effets de l’âge sur le corps humain

Il est connu que le corps humain est en constante évolution, ainsi la masse musculaire se réduit approximativement de 30% chez les personnes dont l’âge est de 65 ans et de 50% au-delà de 80 ans, en revanche, la masse grasse s’accumule et le poids augmente.

De plus, le taux de mortalité chez ceux qui ont une masse musculaire au-dessus de la moyenne est plus petit et ceux qui sont maigres comptabilisent un taux de mortalité beaucoup plus grand que ceux en surpoids.

ob pers âgées.jpg

 

 

 

 

 

L’obésité

L’obésité nécessite une prise en charge, car, elle cause des problèmes de santé dont les risques d’AVC et qui touchent les articulations, le foie, la respiration… pouvant par ailleurs affecter le diabète, l’hypertension artérielle etc.

De ce fait, la perte de poids devient alors primordiale afin de limiter ces problèmes et d’améliorer la qualité de vie.

Les différentes solutions

Il existe plusieurs troubles qui justifient la perte de poids comme l’arthrose, par contre, cette perte de poids n’est pas du tout bénéfique pour les personnes âgées dans le sens où elle les rend plus fragiles et moins autonomes.

Cependant, être en surpoids offrirait un effet protecteur grâce aux réserves nutritionnelles, il est dans ce cas conseillé de suivre un régime prescrit par un médecin avec un apport important de vitamine D et d’opter pour des exercices physiques pour conserver sa masse musculaire lors de la diminution de poids.

Ces activités sportives doivent s’effectuer de façon régulière et de manière légère comme la marche, la natation, la course…

Pour conclure, il est important d’être suivi par un médecin lors de l’apparition d’éventuels problèmes de poids chez les personnes âgées dans le but de vieillir en bonne santé, en toute sérénité et sans la moindre contrainte.

09:26 Publié dans santé | Lien permanent | Commentaires (0)