03/10/2017

Les prédispositions génétiques de l’obésité et du surpoids

Le surpoids et l’obésité se définissent par l’IMC, si celui-ci excède 25, on parle de surpoids et s’il dépasse 30, là, il s’agit d’obésité.


Parmi les facteurs qui expliquent ce phénomène qui touche plusieurs personnes et souvent plusieurs membres d’une même famille, ce sont les prédispositions génétiques. Qu’en est-il ?

Les facteurs génétiques liés au surpoids

Cela s’observe très facilement au sein d’une famille dont tous les membres sont en surpoids, cela veut dire qu’il existe des prédispositions génétiques liées à cet excès de poids, de ce fait, plusieurs études ont été menées afin de mettre en évidence ce gène responsable de ce phénomène, il a été alors prouvé que les personnes portant ce gène pesaient environ 3 kg de plus que celles qui ne le portent pas ce qui fait que leur risque d’obésité est plus grand.

Il est alors important pour les personnes issues de familles souffrant d’obésité ou d’un surplus de poids de modifier leur alimentation afin de ne pas courir le risque de surpoids ou d’obésité.

obésité.jpg

Les facteurs environnementaux

Il n y a pas que les facteurs génétiques qui sont à l’origine du surpoids ou de l’obésité d’une famille, il s’agit plutôt de tout un rythme alimentaire, il devient alors possible dans ce cas de lutter contre ces prédispositions héréditaires en changeant l’alimentation de la famille en question, c’est-à-dire en modifiant les repas et les menus partagés en les remplaçant par des plats plus sains et cela afin de réduire le poids moyen de ses membres tout en leur associant de l’exercice physique.

Il est également possible de recourir à une intervention bariatrique dont les prix sont abordables comme le prix sleeve gastrectomie en Tunisie

Adopter les bonnes habitudes au quotidien afin de faire face à cette fatalité

Vu l’augmentation du nombre de personnes souffrant d’obésité et de surpoids sans oublier l’obésité infantile et cela en France ou ailleurs, plusieurs plans sont mis en marche afin de contrer cette fatalité, il s’avère alors indispensable de miser sur des aliments sains, pauvres en gras et d’éviter les sucreries tout en privilégiant les légumes et les laitages.

La pratique du sport est également nécessaire et permet aussi de partager des activités en famille comme les randonnées, le foot, la danse d’autant plus que cela initiera l’enfant au sport dès son plus jeune âge.

 

 

17:05 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.