15/09/2017

Obésité et maladies associées

De nos jours, l’obésité est considérée comme une épidémie qui touche de plus en plus de populations et ayant des conséquences néfastes sur l’organisme en causant l’apparition de plusieurs pathologies dont le diabète, les maladies rénales, cardiovasculaires…


 

Le diabète

Il est à noter que le diabète de type II chez les personnes souffrant d’obésité est plus élevé que ceux qui sont en surpoids du fait de l’excès de graisse dans le corps.

Les choix thérapeutiques sont donc à peu près identiques du moment que le but est le même et qui consiste à lutter contre l’insulino-résistance en pratiquant des activités physiques et en utilisant des molécules qui participent à l’augmentation de la sensibilité à l’insuline.

L’hypertension artérielle

La prise de poids s’accompagne toujours d’une élévation de la tension artérielle ce qui conduit à une hypertension artérielle qui est une complication qui touche à peu près 40 % des personnes souffrant d’obésité, elle est dans la plupart des cas associée à des anomalies biologiques comme l’augmentation du taux de la glycémie et l’hyperuricémie.

Il est dans ce cas conseillé de réduire son poids et de pratiquer une activité sportive ou faire de la marche au moins cinq fois par semaine dans le but de réduire sa pression artérielle sans pour autant diminuer ses médicaments antihypertenseurs.

Les problèmes respiratoires

L’apnée de sommeil est une complication courante chez les personnes souffrant d’obésité qui se définit par des anomalies respiratoires nocturnes en étant associée à une somnolence et à une détérioration de la qualité de vie.

Pour y faire face, il suffit de perdre du poids et de recourir à un appareillage respiratoire.

Les complications cardiovasculaires

Les conséquences de l’obésité sur la santé cardiovasculaire sont multiples :

-La coronaropathie.

-Les troubles du rythme.

-L’insuffisance cardiaque.

-La maladie thrombo-embolique.

Les facteurs de ces problèmes sont également différents tels que l’inactivité physique, la répartition du tissu adipeux, le degré d’excès du poids au cours de la vie…ce qui fait que la prévention de ces complications cardiovasculaires est un sujet à prendre en considération en appliquant une approche multifactorielle et en luttant contre la thrombose et tous les facteurs qui contribuent au développement de l’insuffisance cardiaque.

 

Les commentaires sont fermés.